Les cheminées à l’éthanol peuvent être dangereuses pour la santé

France - La société Air Naturel met en garde contre la toxicité des cheminées à l’éthanol, cheminées de décoration.

Simples à utiliser et esthétiques dans une maison, les cheminées à l’éthanol sont très en vogue actuellement. En dehors des risques classiques de brûlures et d’incendie de toutes cheminées, elles contribuent aussi à accroître la pollution de l'air des maisons et le risque d’intoxication au monoxyde de carbone.

Les tests réalisés en laboratoire sur plusieurs modèles ont montré le risque réel de ces cheminées. Même dans un espace suffisamment ventilé, une quantité non négligeable de monoxyde de carbone est émise et augmente avec la durée d’utilisation. Elle serait suffisante pour engendrer maux de tête, nausées et vertiges chez l’utilisateur.

Les cheminées à l’éthanol dégagent aussi de l’oxyde d’azote, gaz très dangereux classé comme polluant préoccupant pour l’air intérieur et cancérogène même à très petite dose. Ce gaz agit particulièrement sur les poumons et peut provoquer difficultés respiratoires et crises d’asthme. Deux autres polluants ont été détectés : l’éthanal et l’acroléine, tous deux puissants irritants des voies respiratoires, de la peau et des yeux pour le second (l’éthanal est suspecté d’être cancérigène, l’acroléine a été utilisé comme gaz de combat lors de la Première Guerre Mondiale).

Devant ce risque, des précautions sont à prendre : installer un détecteur de fumée pour se protéger des incendies, installer un détecteur de monoxyde de carbone pour éviter les intoxications, ventiler et purifier l’air intérieur avec un purificateur d’air pour éviter d’inhaler les substances et gaz toxiques.

Google+ Comments

Retrouvez les autres thèmes associés à ces articles

Posté le 8 avril 2009.