Agir :Quelques conseils pour améliorer la qualité de l'air intérieur

Plusieurs facteurs favorisent la concentration des polluants : le type d'habitat, l'absence de ventilation, les activités et comportements humains, la saison, la situation géographique, ...Quelques préconisations pour réduire votre pollution intérieure et ses effets sur la santé :

COMMENT AMÉLIORER LA QUALITÉ DE VOTRE AIR : AÉRATION
  • tous les jours, aérer pendant 30 minutes les différentes pièces de vie
  • nettoyer les grilles et les bouches d'aération une fois par an
  • ramoner les conduits de cheminées une fois par an
  • entretenir les appareils à combustion
  • contrôler le taux d'humidité régulièrement
  • maintenir une température de 18°C à 20°C et éviter les ambiances surchauffées
CONNAÎTRE ET ANTICIPER LES POLLUANTS : MURS ET AMEUBLEMENT
  • privilégier l'achat de meubles en bois massif
  • ne pas coller les meubles contre les murs (laisser 5 cm d'écart)
  • éviter les moquettes et les linos, opter pour des parquets flottants et des tapis
  • colmater les fissures et les ouvertures dans les murs et les planchers, ainsi qu'autour des tuyaux
BIEN SÉLECTIONNER VOS PRODUITS MÉNAGERS POUR LE NETTOYAGE DE LA MAISON
  • ouvrir les fenêtres
  • vérifier la composition de vos produits ménagers
  • éviter l'aspirateur et préférer un essuyage humide
  • éliminer les pots de fleurs qui présentent des moisissures
LES PRÉCAUTIONS A PRENDRE POUR LE BRICOLAGE
  • éviter les insecticides
  • porter un masque et des gants si vous réalisez des travaux
  • éviter les sous-sol en terre battue
  • ne pas faire tourner de moteurs (véhicules, tondeuses, ...) dans des lieux attenants à la maison (garage, atelier ou près des entrées et des fenêtres)
AVOIR DES GESTES SAINS AU QUOTIDIEN
  • opter pour des plantes dépolluantes
  • laver les vêtements, les rideaux et les draps à chaque nouvel achat
  • bannir le tabagisme à l'intérieur
  • limiter l'utilisation de bougies, d'encens et de parfums d'intérieur
  • vérifier la composition de vos produits cosmétiques

Après un emménagement, après des travaux, après l'achat de mobilier neuf ou en cas de pathologies récurrentes, faites analyser l'air de votre maison par un professionnel. Les polluants détectés peuvent être à l'origine des symptômes que vous ressentez et que vous ne parvenez pas à résorber. Parlez-en à votre médecin .

Google+ Comments

Posté le 18 février 2009.